Otávio Cezar Castello Branco (Cezar) est né le 5 avril 1984 à São Gonçalo de Retiro à Salvador de Bahia.

Son enfance, il la passe dans les quartiers populaires du Brésil, les Favelas, un lieu rempli de petits et grands bonhommes, de femmes et de fillettes, ainsi que les anciens marqués par l’expérience de la vie, rude mais riche à la fois.

Le manque de moyens et de structures de ces quartiers, poussent ces Êtres à devenir créatifs, à aller puiser dans leurs ressources les plus puissantes et profondes, comme la musique, la solidarité, la persévérance. Ils animent leurs quartiers en organisant des manifestations au rythme des percussions et de la danse aux tendances afro-brésilienne.

Un jour, Il voit du haut de ses 4 ans, cette ronde dans laquelle des gens dansent, chantent et s’expriment avec leurs corps dans une sorte de combat simulé. Cet art de la danse mélangé au combat, guidé par le son des tambours, du Berimbau et des chants, c’est la Capoeira !

C’est l’émerveillement !

Très vite cette admiration se transforme en passion. Et cette passion intense s’installe au plus profond de lui.

Cezar me dit avec dignité que c’est à ce moment-là qu’il ressent ce besoin d’apprendre, de s’instruire et de partager.

Quelle ténacité !

A partir de ce moment-là Il ne s’arrêtera plus, il sait déjà qu’il ne peut aller contre cette passion qui lui coule dans les veines. Il me dit ne jamais s’être posé la question : la Capoeira était faite pour lui ! … c’est une évidence.

Cezar vit avec l’art de cette expression corporelle, qu’il apprivoise instinctivement avec douceur et profondeur, respect et rigueur, sensibilité et émotion. 

Très vite il intègre une école de Capoeira dans laquelle il va rapidement progresser. C’est facile pour lui car il n’écoute qu’une seule et unique voix, celle de ses émotions. Son corps lui parle et Cezar comprend que ce n’est pas uniquement une activité physique comme une autre. Il est en train d’apprendre et de découvrir que la Capoiera est un outil de développement personnel puissant.

Il le sait, il le sent : ce monde est fait pour lui.

C’est le temps de l’alliance !

A l’âge de 15 ans, son maître de Capoeira lui confie un groupe d’élèves, plus âgés que lui.

Ce qui fait la fierté de Cezar !

Cezar se rend compte de tout ce que la Capoeira peut apporter en terme d’énergie vitale : cela va au-delà d’une simple dépense physique. L’impact positif sur l’aspect psycho-émotionnel est immense, et il commence naturellement à rechercher comment développer une pédagogie différente, unique et subtile.

Un moyen de relier le corps à l’esprit.

A l’âge de 21 ans, il saisit l’opportunité de venir en Suisse comme Professeur de Capoeira.

Je lui pose la question : Mais alors Cezar finalement, la Capoeira c’est quoi ?

Et il me répond …

Tout se joue dans la « Roda » 

La « Roda » est une ronde formée de personnes. Chaque personne se présente avec sa propre personnalité, son caractère et son tempérament, son passé comme son intention pour son futur. Elle est libre d’être qui elle est. 

C’est donc une ronde d’inconscient collectif qui va donner le ton de l’assemblée.

Au sommet de la « Roda » se trouve le « lieu sacré » composé d’instrument à percussion et du fameux Berimbau, cet instrument particulier qui était utilisé par les tribus pour guérir le mal. C’est le symbole le plus fort du « lieu sacré » : il lie le passé au présent et le présent au futur.

La « Roda » est le centre névralgique d’une session de Capoeira. Deux personnes s’avancent au milieu de la « Roda » et c’est là que commence la danse intense aux figures de combat. Un échange profond, une connexion énergétique se met en marche et s’installe peu à peu dans les corps de ces deux danseurs.

« La transmission de Cezar se différencie des autres enseignements de la Capoeira, il met en avant l’art d’utiliser le même geste, le même mouvement en cohérence avec la personnalité de chaque individu. »

Morena le 7 avril 2019

Abonnez-vous à notre bulletin d'information.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous avez souscrit avec succès !